top of page
fond végétal A3.jpg
fond végétal A3.jpg

LES COMITÉS D'ADHÉRENTS & CHANTIERS THÉMATIQUES

Adhérer à La fabrique du lien social, c’est un acte fort d’engagement et de soutien à l’association, à son fonctionnement et d’adhésion à ses valeurs. Cette adhésion se matérialise par une cotisation dont le montant est fonction des revenus du foyer. Ce montant est fixé par l’assemblée générale.

 

LES COMITÉS D'ADHÉRENTS

Dans chaque secteur et équipement de l’association, un comité d’adhérents permet de discuter de son fonctionnement, échanger sur les activités, mais aussi sur les projets à venir et plus globalement de la vie associative de La fabrique du lien social. C'est un temps d'information, d'échange d’expériences, de réflexion qui permet de prendre part à la vie associative.

 

Les comités d’adhérents sont des instances consultatives (pas de voix délibératives) car ils sont composés d’adhérents volontaires et non élus à l’assemblée générale. Néanmoins, leurs travaux, réflexions et propositions nourrissent le conseil d’administration et orientent ses décisions.

 

Les comités d’adhérents sont une première marche pour s’impliquer. Souvent, les adhérents présents aux comités d’adhérents souhaitent ensuite participer au séminaire annuel et vont jusqu’à présenter leur candidature pour entrer au conseil d’administration.

 

Il existe 7 comités d’adhérents :

  1. halte-garderie « les petits princes »

  2. crèche « il était un petit navire »

  3. accueil périscolaire Massiou

  4. centre de loisirs « le Noroît »

  5. activités de loisirs adules

  6. de la jeunesse

  7. des familles

 

DES CHANTIERS THÉMATIQUES RÉGULIERS

Les chantiers thématiques permettent de travailler, réfléchir, construire ensemble sur des sujets très variés, identifiés dans la vie quotidienne de La fabrique du lien social, autant dans les temps formels qu’informels. Chaque début d’année, une liste de chantiers à travailler dans l’année est proposée au conseil d’administration qui fixe les priorités, valide une liste et des échéances. 

 

Ces chantiers concernent souvent des sujets internes à réinterroger. Ils donnent la possibilité de le faire ensemble, avec les adhérents, bénévoles et salariés, afin que le conseil d’administration ne fasse pas seul et au nom de tous. Les groupes de chantiers formalisent leur réflexion en adressant une proposition au conseil d’administration, qui donne un avis, valide ou amende. 

 

Quelques exemples de chantiers réalisés ces dernières années (plus de 30 chantiers réalisés en XX ans !) : la politique tarifaire de l’association, la révision des statuts, le modèle économique du journal de quartier, les nouveaux locaux à venir, la création d’une bande dessinée pour mettre en lumière les formes d’initiatives et d’implication , le schéma des instances associatives, l’identité visuelle de l’association …

 

Ces chantiers sont ouverts à tous. Comme les comités d’adhérents, les chantiers thématiques sont des instances consultatives car ils sont composés d’adhérents volontaires et non élus à l’assemblée générale. Néanmoins, leurs travaux, réflexions et propositions nourrissent le conseil d’administration et orientent ses décisions.

 

Rôles et missions des comités d’adhérents et chantiers thématiques :

  • Porter la parole des adhérents (comment se vit l’activité) et l’intérêt général.

  • Proposer des améliorations, des évolutions.

  • Proposer des projets, des actions (feuille de chou, évènements festifs…).

  • Créer du lien entre l’activité, le territoire et les participants.

  • Développer les liens avec le conseil d’administration et le projet de l’association.

  • Rapprocher les organes décisionnels des adhérents et rapprocher les adhérents des instances décisionnelles en interne et en externe (bureau, CA, collectivités, partenaires…).

  • Donner une voie pour agir ensemble et porter collectivement un projet.

 

Les objectifs des comités d’adhérents et chantiers thématiques : 

  • Mettre en place un espace de démocratie participative réelle et de proximité dans l’intérêt collectif .

  • Faire vivre l’éducation populaire selon Christiane Faure.

  • Collaborer, coopérer de façon transversale (adhérents, administrateurs, professionnels…).

  • Développer l’expression individuelle et l’écoute mutuelle.

  • Être force de proposition, interpeller les différentes instances de l’association.

  • Faire émerger des projets, des actions à l’initiative des adhérents.

  • Elaborer, suivre, évaluer le projet d’un secteur ou d’une activité.

  • Informer les adhérents (ce qu’est l’association, comment elle fonctionne, avec quels objectifs, son projet social, ses valeurs…).

  • Renforcer le pouvoir d’agir des habitants et en prendre conscience.

  • Susciter l’intérêt pour les instances de l’association et faciliter l’engagement (bureau, conseil d’administration).

  • Mobiliser les adhérents pour participer à l’assemblée générale et y être associés.

  • Donner la parole aux adhérents, l’entendre, la respecter et en tenir compte.

  • Adapter les activités pour répondre, encore mieux, aux besoins et attentes des adhérents et habitants.

  • Mettre en évidence la capacité de chacun à agir.

bottom of page